26ème Enquête internationale Mercer 2020 sur le coût de la vie et du logement pour les expatriés

Hong Kong, ville la plus chère au monde pour les expatriés pour la 3ème année consécutive, Paris (50è) et Pointe à Pitre (134è) en net recul, Lyon (123è) se maintient

Comment les organisations repensent leurs programmes de mobilité face à la crise du COVID-19 ?

Paris, le 9 juin 2020

Face à la crise, nombreuses sont les organisations qui revoient leurs programmes de mobilité en proposant d'autres formes de mobilité internationale et en mettant l'accent sur le bien-être des collaborateurs. La 26è enquête de Mercer sur le coût de la vie et du logement apporte un éclairage essentiel dans le contexte de la crise COVID-19, sur le coût et la rémunération des expatriés. Les données de Mercer ont été recueillies en mars* ; les écarts de prix dans de nombreux endroits n'étaient donc pas significatifs. Aussi, Hong Kong demeure la ville la plus chère pour les expatriés, suivie d'Achkhabad, au Turkménistan, en seconde position. Tokyo et Zurich restent respectivement en troisième et quatrième position, tandis que Singapour est en cinquième position, soit une baisse de deux places par rapport à l'année dernière. New York se classe sixième, avec un bond de 3 places par rapport à l’an dernier. Dans le top 10 des villes les plus coûteuses pour les expatriés cette année figurent également Shanghai (7), Berne (8), Genève (9) et Pékin (10). Dans celui des moins chères nous retrouvons Tunis (209), Windhoek (208), Tachkent et Bichkek, qui se classent ex aequo à la 206è place. En France, Paris perd 3 places et passe de la 47è à la 50è position dans le palmarès des villes les plus onéreuses ; même constat pour Pointe-à-Pitre qui chute de la 125è à la 134è place. Lyon en revanche se maintient à la 123è position.

 

Les organisations doivent se préparer au redéploiement de leur main-d'œuvre mobile

Les perturbations économiques et sociales créées par le COVID-19 ont incité les organisations à réévaluer leurs programmes de mobilité internationale en mettant l'accent sur le bien-être de leurs employés expatriés. Tirant parti des nouvelles modalités de travail, de l'évolution technologique et des changements de mentalités, elles envisagent d'autres formes de mobilité internationale en plus des programmes traditionnels pour soutenir leurs activités et leurs collaborateurs envoyés à l'étranger.

 

Malgré un désir de croissance et de développement à l'échelle mondiale pendant cette crise sanitaire et économique, les réductions d’effectifs et de salaires ainsi que les modifications des plans d’avantages sociaux ont remis en question les stratégies d'expansion à l'étranger. Alors que les organisations réexaminent les portefeuilles de talents, les programmes de mobilité et les packages de rémunération avec un objectif de juste équilibre entre empathie et économie, des données précises et transparentes sont essentielles pour rémunérer équitablement tous les types de missions de mobilité. Le tout en tenant compte des changements résultant de la pandémie actuelle et de la volatilité du marché qui en découle.

 

Cette 26e enquête annuelle de Mercer sur le coût de la vie et du logement révèle que des facteurs spécifiques tels que les variations de change, l'inflation des coûts des biens et des services et l'instabilité des prix des logements sont essentiels pour déterminer le coût des packages d'expatriation pour les collaborateurs en mission internationale.

 

« La crise que nous traversons nous rappelle que l'envoi et le maintien de salariés en mission internationale est une énorme responsabilité et une tâche difficile à gérer », commente Ilya Bonic, Président de l’activité de gestion des talents chez Mercer. « Plutôt que de parier sur une résurgence spectaculaire de la mobilité, les organisations devraient se préparer au redéploiement de leur main-d'œuvre mobile et s’attendre à ce que de nombreux expatriés ne soient pas prêts ou désireux de partir à l'étranger. L’empathie devra être le maître mot ».

 

À court terme, la préparation à cette nouvelle approche de la mobilité internationale peut impliquer la relocalisation des personnes qui ont été rapatriées. À moyen terme, la priorité consistera à réaligner la main-d'œuvre mobile sur de nouveaux modèles économiques axés sur des chaînes d'approvisionnement raccourcies, davantage de déplacements régionaux et un besoin renouvelé de former des talents. Outre ces préoccupations, des informations pertinentes sur le coût et la localisation des expatriations dans le monde entier constitueront un facteur essentiel de l'après-crise.

 

Des résultats 2020 impactés par une crise sans précédent

Reconnue pour être l’une des plus exhaustives, l’enquête sur le coût de la vie et du logement de Mercer qui porte sur plus de 500 villes, a pour but d’aider les multinationales et les gouvernements à définir la rémunération de leurs salariés expatriés. New York est utilisée comme ville de référence, et les fluctuations des devises se mesurent par rapport au dollar américain. Le classement de cette année comprend 209 villes sur les cinq continents et mesure le coût de plus de 200 biens et services dans chacune d’entre elles (logement, transports, alimentaire, vêtements, articles ménagers, activités culturelles et de loisirs…).

 

« Les fermetures de frontières, les interruptions de vols, les confinements obligatoires et autres perturbations à court terme ont affecté non seulement le coût des biens et des services, mais aussi la qualité de vie des expatriés », déclare Ilya Bonic. « Le changement climatique, les questions liées à l'empreinte écologique et les défis des systèmes de santé ont poussé les multinationales à examiner comment les efforts d'une ville en matière de durabilité peuvent avoir un impact sur les conditions de vie de leurs travailleurs expatriés. Les villes fortement axées sur le développement durable peuvent améliorer considérablement les niveaux de vie, ce qui peut à son tour améliorer le bien-être et l'engagement des employés ».

 

Choisir la ville d’expatriation et déterminer la rémunération des expatriés est aussi important que cela est coûteux. L'enquête de Mercer montre que les coûts des biens et des services évoluent avec l'inflation et les variations de change, ce qui rend les coûts d’expatriation plus ou moins élevés.

 

"Les changements soudains des taux de change ont été principalement dus à l'impact du COVID-19 sur l'économie mondiale", analyse Yvonne Traber, Directrice des solutions produit de mobilité internationale chez Mercer. « Cette volatilité peut affecter les employés mobiles de diverses manières, qu'il s'agisse de pénuries et d'ajustements de prix pour les biens et services, de perturbations de la chaîne d'approvisionnement ou lorsque les employés sont payés dans la devise du pays d'origine et doivent échanger des fonds dans le pays d'accueil pour des achats locaux ».

 

Malgré la crise, la force du dollar fait grimper les villes américaines

Alors que l’économie mondiale a ralentie durant la première partie de l'année, la force du dollar a fait augmenter les coûts pour les expatriés dans les villes américaines. En conséquence, les villes des États-Unis ont grimpé dans le classement des villes les plus coûteuses de cette année. New York (6) est la mieux classée du pays, suivie de San Francisco (16), Los Angeles (17), Honolulu (28) et Chicago (30). Winston Salem, en Caroline du Nord (132), reste la ville américaine la moins chère pour les expatriés.

 

Le dollar canadien s'est apprécié, ce qui a provoqué des sauts dans le classement de cette année. En hausse de dix-huit places par rapport à l'année dernière, Vancouver (94) est la ville canadienne la plus chère du classement, suivie de Toronto (98). Au 151e rang, Ottawa est la ville la moins chère du Canada.

 

Pointe-à-Pitre recule dans le classement, passant de la 125è à la 134è en raison de la dépréciation de l’euro par rapport au dollar américain.

 

San Juan, ville la plus chère d’Amérique du Sud, Caracas exclue

En Amérique du Sud, San Juan (66) est la ville la plus chère, suivie de Port of Spain (73), San Jose (78) et Montevideo (88). Managua (198) est la ville la moins chère d'Amérique du Sud. Caracas, au Venezuela, est exclue du classement en raison de la complexité de la situation monétaire ; son classement aurait été très différent selon le taux de change officiel choisi.

 

En Europe, de nombreuses villes reculent du fait d’un afffaiblissement de plusieurs monnaies locales

Trois villes européennes figurent dans le top 10. À la quatrième place du classement mondial, Zurich reste la ville européenne la plus chère, suivie de Berne (8), en hausse de quatre places par rapport à l'année dernière. La ville européenne suivante dans le classement, Genève (9), gagne, elle, quatre places. 

 

Malgré quelques faibles hausses de prix dans la région, plusieurs monnaies locales en Europe se sont affaiblies par rapport au dollar américain, ce qui a poussé de nombreuses villes à la baisse dans le classement. Alors que les économies française et italienne se sont contractées fin 2019, la croissance de la zone euro est proche de zéro. Pourtant, aucun des principaux pays de l'UE ne montre de signes de crise en matière d'inflation. La région a vu des villes comme Paris (50), Milan (47) et Francfort (76) reculer dans le classement de cette année.

 

En France, Paris perd trois places et passe de la 47è à la 50è place quand Lyon reste à la 123è place.

 

« Les villes françaises baissent légèrement dans le classement principalement en raison de la baisse de l’euro par rapport au dollar américain qui est la monnaie de référence de l’enquête. L’augmentation des prix en France a été relativement faible », commente Jean-Philippe Sarra, Leader Mobilité Internationale chez Mercer France.

 

La décision du Royaume-Uni de quitter l'Union européenne n'a pas eu d'incidence sur la livre sterling, qui reste forte et gagne en valeur par rapport à toutes les grandes monnaies mondiales. Londres (19), Birmingham (129) et Belfast (149) ont gagné respectivement quatre, six et neuf places.

 

Des prix stables au Moyent-Orient, Ndjamena toujours en tête des villes les plus onéreuses d’Afrique

Les Émirats Arabes Unis continuent de diversifier leur économie, réduisant par conséquent l'impact de l'industrie pétrolière sur leur PIB. Ce processus en cours a entraîné une évolution négative des prix à Dubaï et à Abu Dhabi. Tout comme les Émirats Arabes Unis, l'Arabie saoudite souhaite limiter l'impact de ses exportations de pétrole et cherche un modèle économique plus diversifié. Les prix sont restés stables au cours des six derniers mois ; toutefois, l'augmentation prochaine de la taxe sur la valeur ajoutée aura probablement un effet sur les prix.

 

Tel Aviv (12) reste la ville la plus chère du Moyen-Orient, suivie de Dubaï (23), Riyad (31) et Abu Dhabi (39). Le Caire (126) reste la ville la moins chère de la région malgré une hausse de quarante places.

 

Ndjamena, au Tchad (15), est la ville la mieux classée en Afrique, tandis que Tunis (209), en Tunisie, est la ville la moins chère de la région et du monde.

 

Les villes asiatiques dans le top 10 du classement, les villes australiennes toujours en baisse

Six des dix premières villes du classement de cette année se trouvent en Asie, contre huit en 2019. Hong Kong (1) a conservé sa place de ville la plus chère, tant en Asie que dans le monde, en raison des variations de change par rapport au dollar américain et de l'augmentation du coût de la vie sur place. Ce centre financier mondial est suivi par Achgabat (2), Tokyo (3), Singapour (5), Shanghai (7) et Pékin (10).

 

Mumbai (60) est la ville la plus chère de l'Inde, tandis que Calcutta (185) est celle la moins chère.

 

Les villes australiennes ont chuté dans le classement en raison de la dépréciation du dollar australien par rapport au dollar américain. Sydney (66), la ville australienne la plus chère du classement pour les expatriés, a perdu seize places. Adélaïde, la ville la moins chère de la région, a perdu dix-sept places pour se retrouver au 126e rang.

 

Pour chaque ville incluse dans l’enquête, Mercer produit des rapports distincts sur le coût de la vie et les frais de location d’un logement. Vous trouverez plus d'information sur le classement des villes ici. Pour vous procurer les rapports consacrés aux différentes villes du classement, consultez notre site.

 

* En raison du calendrier de l'épidémie de COVID-19, Mercer a procédé à une analyse plus approfondie de la disponibilité des marchandises en avril et mai pour vérifier les prix.

 

Note aux éditeurs

Les chiffres des comparaisons du coût de la vie et du coût des logements locatifs de Mercer proviennent d'une enquête menée en mars 2020. Les taux de change de cette époque et le panier international de biens et services de Mercer, issu de son enquête sur le coût de la vie, ont été utilisés comme mesures de base.

 

Les gouvernements et les grandes entreprises utilisent les données de cette enquête pour protéger le pouvoir d'achat de leurs salariés en mission à l'étranger ; les données concernant les frais de location d'un logement permettent d'évaluer les indemnités de logement versées aux expatriés. Le choix des villes figurant dans l’enquête dépend de l'importance des demandes de données formulées à leur sujet.

 

À propos de Mercer

Mercer croit en des avenirs meilleurs construits sur un monde du travail redéfini en s’appuyant sur la santé, le bien-être, les talents, la retraite et l’investissement. Mercer compte plus de 25 000 collaborateurs implantés dans 44 pays permettant d’exercer dans plus de 130 pays.

 

Mercer est une entreprise de Marsh & McLennan (NYSE : MMC), leader mondial du conseil et de solutions en matière de gestion des risques, de stratégie d’entreprise et de gestion des ressources humaines. Le groupe s’appuie sur 76 000 collaborateurs et présente un chiffre d’affaires de 17 milliards $. Grâce à ses trois autres entités, Marsh, Guy Carpenter et Oliver Wyman, Marsh & McLennan aide ses clients à évoluer dans un environnement de plus en plus dynamique et complexe.

 

Plus d’informations : www.mercer.fr

 

Suivez-nous sur Twitter et Linkedin

 

Suivez les infos mobilité de Mercer sur Twitter @MercerMobility.


Enquête Mercer sur le coût de la vie - Classement mondial 2020

(Le panier international Mercer, y compris les frais de location de logement)

Rang à partir de Mars

Ville

Pays/Région

2019

2020

1

1

HONG KONG

HONG KONG (SAR)

7

2

ASHGABAT

TURKMENISTAN

2

3

TOKYO

JAPAN

5

4

ZURICH

SWITZERLAND

3

5

SINGAPORE

SINGAPORE

9

6

NEW YORK CITY

UNITED STATES

6

7

SHANGHAI

CHINA

12

8

BERN

SWITZERLAND

13

9

GENEVA

SWITZERLAND

8

10

BEIJING

CHINA

4

11

SEOUL

SOUTH KOREA

15

12

TEL AVIV

ISRAEL

10

13

SHENZHEN

CHINA

14

14

VICTORIA

SEYCHELLES

11

15

NDJAMENA

CHAD

16

16

SAN FRANCISCO

UNITED STATES

18

17

LOS ANGELES

UNITED STATES

25

18

LAGOS

NIGERIA

23

19

LONDON

UNITED KINGDOM

17

20

GUANGZHOU

CHINA

27

21

MOSCOW

RUSSIA

19

22

OSAKA

JAPAN

21

23

DUBAI

UNITED ARAB EMIRATES

22

24

KINSHASA

DEM. REP. OF THE CONGO

20

25

COPENHAGEN

DENMARK

33

26

NAGOYA

JAPAN

47

26

DHAKA

BANGLADESH

35

28

TAIPEI

TAIWAN

38

28

HONOLULU

UNITED STATES

37

30

CHICAGO

UNITED STATES

35

31

RIYADH

SAUDI ARABIA

42

32

WASHINGTON

UNITED STATES

24

33

LIBREVILLE

GABON

27

34

NANJING

CHINA

40

35

BANGKOK

THAILAND

30

36

ABIDJAN

CÔTE D'IVOIRE

44

37

MIAMI

UNITED STATES

32

38

TIANJIN

CHINA

33

39

ABU DHABI

UNITED ARAB EMIRATES

30

40

CHENGDU

CHINA

49

41

BOSTON

UNITED STATES

29

42

NOUMEA

NEW CALEDONIA

41

43

QINGDAO

CHINA

39

44

BRAZZAVILLE

CONGO

53

45

BEIRUT

LEBANON

43

46

DUBLIN

IRELAND

45

47

MILAN

ITALY

56

48

WHITE PLAINS

UNITED STATES

54

49

BANGUI

CENTRAL AFRICAN REPUBLIC

47

50

PARIS

FRANCE

59

51

HOUSTON

UNITED STATES

57

52

MANAMA

BAHRAIN

62

52

DALLAS

UNITED STATES

51

54

VIENNA

AUSTRIA

64

55

SEATTLE

UNITED STATES

52

56

YAOUNDE

CAMEROON

63

57

ACCRA

GHANA

59

58

DJIBOUTI

DJIBOUTI

75

59

ST. PETERSBURG

RUSSIA

67

60

MUMBAI

INDIA

69

60

ATLANTA

UNITED STATES

70

62

MORRISTOWN

UNITED STATES

45

63

SHENYANG

CHINA

58

64

AMSTERDAM

NETHERLANDS

55

65

ROME

ITALY

50

66

SYDNEY

AUSTRALIA

72

66

SAN JUAN

PUERTO RICO

85

68

ABUJA

NIGERIA

78

69

MINNEAPOLIS

UNITED STATES

66

70

DOUALA

CAMEROON

75

71

AMMAN

JORDAN

67

72

MUNICH

GERMANY

83

73

PORT OF SPAIN

TRINIDAD & TOBAGO

65

74

HELSINKI

FINLAND

72

75

DAKAR

SENEGAL

61

76

OSLO

NORWAY

74

76

FRANKFURT

GERMANY

77

78

BRUSSELS

BELGIUM

131

78

SAN JOSE

COSTA RICA

90

80

DETROIT

UNITED STATES

109

80

MANILA

PHILIPPINES

81

82

BERLIN

GERMANY

84

83

LUXEMBOURG

LUXEMBOURG

94

83

ST. LOUIS

UNITED STATES

117

83

YANGON

MYANMAR

105

86

JAKARTA

INDONESIA

82

87

MADRID

SPAIN

70

88

MONTEVIDEO

URUGUAY

88

89

CONAKRY

GUINEA

93

90

PANAMA CITY

PANAMA

97

91

PITTSBURGH

UNITED STATES

107

92

PORTLAND

UNITED STATES

106

93

CLEVELAND

UNITED STATES

112

94

VANCOUVER

CANADA

97

95

NAIROBI

KENYA

103

96

MUSCAT

OMAN

97

97

PRAGUE

CZECH REPUBLIC

115

98

TORONTO

CANADA

79

99

MELBOURNE

AUSTRALIA

92

100

DUSSELDORF

GERMANY

118

101

NEW DELHI

INDIA

91

102

BARCELONA

SPAIN

89

103

AUCKLAND

NEW ZEALAND

87

104

PERTH

AUSTRALIA

100

104

JEDDAH

SAUDI ARABIA

95

106

LISBON

PORTUGAL

100

106

HAMBURG

GERMANY

150

106

KIEV

UKRAINE

108

109

PHNOM PENH

CAMBODIA

115

109

DOHA

QATAR

120

111

HO CHI MINH CITY

VIETNAM

121

112

LIMA

PERU

111

113

RIGA

LATVIA

119

113

KUWAIT CITY

KUWAIT

26

115

LUANDA

ANGOLA

112

116

HANOI

VIETNAM

149

116

NIAMEY

NIGER

96

118

CANBERRA

AUSTRALIA

102

118

BANDAR SERI BEGAWAN

BRUNEI

144

120

MEXICO CITY

MEXICO

128

121

CASABLANCA

MOROCCO

136

122

GUATEMALA CITY

GUATEMALA

114

123

WELLINGTON

NEW ZEALAND

123

123

LYON

FRANCE

133

123

HAVANA

CUBA

103

126

BRISBANE

AUSTRALIA

109

126

ADELAIDE

AUSTRALIA

166

126

CAIRO

EGYPT

135

129

BIRMINGHAM

UNITED KINGDOM

86

130

SAO PAULO

BRAZIL

126

130

STUTTGART

GERMANY

138

132

WINSTON SALEM

UNITED STATES

127

133

STOCKHOLM

SWEDEN

79

134

SANTIAGO

CHILE

125

134

POINTE A PITRE

GUADELOUPE (France)

137

134

ABERDEEN

UNITED KINGDOM

139

137

MONTREAL

CANADA

128

138

ATHENS

GREECE

131

139

BRATISLAVA

SLOVAKIA

128

140

COTONOU

BENIN

145

141

GLASGOW

UNITED KINGDOM

124

142

BAMAKO

MALI

154

143

CHENNAI

INDIA

141

144

KUALA LUMPUR

MALAYSIA

148

145

QUITO

ECUADOR

140

146

TALLINN

ESTONIA

153

146

CALGARY

CANADA

142

148

LJUBLJANA

SLOVENIA

158

149

BELFAST

UNITED KINGDOM

157

150

KINGSTON

JAMAICA

161

151

OTTAWA

CANADA

143

152

ZAGREB

CROATIA

133

153

BUENOS AIRES

ARGENTINA

145

154

LOME

TOGO

151

155

NUREMBERG

GERMANY

154

156

ISTANBUL

TURKEY

152

157

VILNIUS

LITHUANIA

156

158

LEIPZIG

GERMANY

160

159

RABAT

MOROCCO

121

160

RIO DE JANEIRO

BRAZIL

159

161

MAPUTO

MOZAMBIQUE

145

162

OUAGADOUGOU

BURKINA FASO

166

163

TIRANA

ALBANIA

171

163

DAR ES SALAAM

TANZANIA

188

165

HARARE

ZIMBABWE

161

166

LIMASSOL

CYPRUS

169

167

SANTO DOMINGO

DOMINICAN REPUBLIC

166

168

SAN SALVADOR

EL SALVADOR

173

169

WARSAW

POLAND

164

170

BUDAPEST

HUNGARY

179

171

BENGALURU

INDIA

178

172

BAKU

AZERBAIJAN

161

173

PORT LOUIS

MAURITIUS

176

174

BUCHAREST

ROMANIA

165

175

PORT AU PRINCE

HAITI

175

176

KIGALI

RWANDA

182

177

COLOMBO

SRI LANKA

183

177

KAMPALA

UGANDA

187

177

MONTERREY

MEXICO

177

180

SOFIA

BULGARIA

170

181

BOGOTA

COLOMBIA

171

182

ADDIS ABABA

ETHIOPIA

181

183

BELGRADE

SERBIA

192

184

NOUAKCHOTT

MAURITANIA

189

185

KOLKATA

INDIA

193

185

BLANTYRE

MALAWI

180

187

CAPE TOWN

SOUTH AFRICA

186

188

ASUNCION

PARAGUAY

191

189

ALMATY

KAZAKHSTAN

174

190

BRASILIA

BRAZIL

197

191

YEREVAN

ARMENIA

185

192

JOHANNESBURG

SOUTH AFRICA

195

193

LA PAZ

BOLIVIA

184

194

ALGIERS

ALGERIA

198

194

MINSK

BELARUS

199

196

TEGUCIGALPA

HONDURAS

194

197

SARAJEVO

BOSNIA AND HERZEGOVINA

200

198

MANAGUA

NICARAGUA

189

199

GABORONE

BOTSWANA

203

200

ISLAMABAD

PAKISTAN

196

201

LUSAKA

ZAMBIA

201

202

SKOPJE

NORTH MACEDONIA

202

203

TBILISI

GEORGIA

204

204

BANJUL

GAMBIA

207

205

KARACHI

PAKISTAN

206

206

BISHKEK

KYRGYZSTAN

208

206

TASHKENT

UZBEKISTAN

204

208

WINDHOEK

NAMIBIA

209

209

TUNIS

TUNISIA

Source : Enquête Mercer 2020 sur le coût de la vie

CONTACT INFORMATION