La hausse des coûts médicaux pousse les entreprises à innover en matière de santé de leurs salariés plans

La hausse des coûts médicaux pousse les entreprises à innover en matière de santé de leurs salariés

La hausse des coûts médicaux pousse les entreprises à innover en matière de santé pour leurs salariés

  • 5 juin 2019
  • France, Paris
  • L’inflation médicale est près de 3 fois supérieure à l’inflation générale
  • Les trois principaux risques engendrant des coûts médicaux sont le risque cardiovasculaire, l’hygiène alimentaire et la santé mentale
  • Les assureurs investissent dans des solutions et des programmes de soins de santé axés sur des services additionnels
  • 78% des assureurs dans le monde développent ou envisagent de développer les services de téléconsultation pour gérer la santé de leurs assurés et ainsi limiter les coûts.

Selon la dernière enquête de Mercer Marsh Benefits (MMB)1 sur les « Tendances médicales dans le monde en 2019 », la hausse des cotisations des contrats de santé continue de dépasser de près de trois fois l’inflation générale, avec une moyenne mondiale de 9,7% en 2018. Une augmentation similaire est attendue pour 2019 voire même supérieure pour 2020. Alors même que les programmes de santé coûtent de plus en plus chers partout dans le monde, les employeurs ont la possibilité de maîtriser leurs coûts grâce à une conception plus élaborée des dispositifs et d’améliorer l’accès à des soins de qualité pour leurs collaborateurs.

Pour sa 5ème édition, l’enquête MMB, menée auprès de 204 assureurs de 59 pays*, se penche sur les pratiques des professionnels de santé et les habitudes de consommation des assurés qui ont un impact direct sur le coût des contrats des soins de santé. Elle fournit également des informations sur la façon dont les assureurs répondent aux nouveaux besoins de leurs clients.

Ainsi, les trois principaux risques engendrant des coûts sur les régimes de santé en 2019 restent le risque cardiovasculaire, l’hygiène alimentaire et la santé mentale. Cependant, au niveau régional, ces facteurs peuvent varier (détails dans le schéma 1) :

- Amérique Latine : risque alimentaire (85%)

- Europe : risques émotionnels ou mentaux (61%)

- Moyen orient et Afrique : risques professionnels (59%) et malnutrition infantile et maternelle (24%)

- Asie : risques environnementaux (52%) - la pollution dans de nombreuses grandes villes de la région ayant des conséquences néfastes

.

 

 

Classement

Global

Asie

Europe

Amérique latine

Moyen-Orient  Afrique

Accidents cardiovasculaires

1

91%

88%

92%

97%

88%

Hygiène alimentaire

2

56%

41%

51%

85%

71%

Santé mentale

3

44%

29%

61%

45%

12%

Risque professionnel

4

43%

52%

42%

18%

59%

Risque environnemental

5

30%

52%

19%

18%

24%

Tabagisme

6

22%

17%

27%

24%

24%

Sous-nutrition infantile et maternelle

7

6%

5%

5%

0%

24%

Addictions à l’alcool et aux drogues

8

5%

11%

3%

0%

0%

Trafic, violence et insécurité

8

5%

8%

0%

12%

0%

 

Schéma 1:
Les assureurs ont été invités à mettre en évidence les 3 facteurs de risque qui influencent le plus les coûts médicaux des groupes

Rien d’étonnant donc à ce que le nombre d'assureurs proposant des solutions pour améliorer la qualité et l’accès aux soins ait plus que doublé. À l'échelle mondiale, 29% considèrent désormais la santé comme l'un des principaux domaines d'investissement stratégique. Ils agissent en aidant leurs assurés à faire des choix de santé éclairés et sont même 63% à fournir une formation et des outils adaptés pour les inciter à adopter des comportements plus vertueux. A noter, le Moyen-Orient et l’Afrique ont enregistré les taux les plus élevés de lancement d’aides de ce type avec 71% des assureurs utilisant de manière proactive de tels services centrés sur le consommateur

À l'échelle mondiale, ils sont déjà 78% à envisager ou à déjà soutenir les services de téléconsultations.

Hervé Balzano, Leader international MMB, déclare : « Les prix élevés des produits pharmaceutiques à travers le monde, associés à une augmentation des demandes de remboursement de toutes natures, confirment la hausse des coûts médicaux. En effet, selon notre étude, une majorité d'assureurs dans le monde prévoient qu'en 2020 l'inflation médicale restera constante ou augmentera. L'avenir du travail exige des employés en bonne santé et engagés. Alors que le coût des prestations médicales continue d'augmenter, les employeurs devraient travailler pour tirer le meilleur parti de leurs dispositifs de santé, notamment en améliorant l’accès à des soins de qualité. Les régimes doivent être revus en ce sens, avec également des objectifs d'optimisation des coûts et d'engagement des employés », poursuit Hervé Balzano.

« En France, de nombreux clients nous sollicitent pour les accompagner dans la gestion de leur absentéisme. Nous leur proposons notamment un diagnostic des arrêts et des profils d'absence permettant de mettre en place des actions préventives et correctives, et ainsi éviter l'emballement des montants des cotisations. Nous allons également déployer des outils à court terme pour améliorer l'accès aux soins et veiller sur le capital santé de nos assurés », conclut Camille Mosse, Direction Offre et Services, Département Santé & Prévoyance, Mercer France

Etude Mercer Marsh Benefits 2019 Medical Trends Around the World[PS1]

 

Notes aux éditeurs

*Hors Amérique du Nord

L’étude Mercer Marsh Benefits 2019 a été réalisée sur la base d’une enquête faite auprès de 204 assureurs implantés dans 59 pays sur la hausse du coût des soins médicaux relativement à l'inflation de chacun des marchés ainsi que les différentes formes d’accompagnement médicales sollicités par les employés, leur fréquence et leurs coûts en 2018. Les modalités d’enquête  pour les deux rapports étant différents, les données américaines ont été exclues de cette version. Cependant, selon l'Enquête Mercer National Survey of Employer-Sponsored Health Plans 2018, les employeurs américains ont augmenté de 3,6% le coût de l'exécution des plans de soins de santé de l'entreprise.

À propos de Mercer Marsh Benefits :

Mercer Marsh Benefits accompagne ses clients grâce à une solution unique pour la gestion des coûts, des risques de personnes et la complexité des avantages sociaux. Le réseau MMB regroupe des experts locaux de Mercer et de Marsh dans le monde entier, ainsi que des correspondants par pays, sélectionnés sur la base de critères spécifiques. Nos professionnels des avantages sociaux situés dans 135 pays et au service de nos clients dans plus de 150 pays connaissent parfaitement leurs marchés locaux. Ainsi, grâce à cette implémentation locale, Mercer Marsh Benefits dispose d’une plate-forme commune unique qui lui permet de répondre aux besoins de ses clients avec une cohérence globale mais aussi des solutions uniques établies en local. Mercer et Marsh sont deux des sociétés du Groupe Marsh & McLennan, tout comme  Guy Carpenter et Oliver Wyman.

 

INFORMATION