En 2021, la poursuite de la pandémie liée au Covid-19 a progressivement vu revenir au bureau les salariés et les différentes fonctions RH, éprouvés par plusieurs trimestres d’une crise difficile à appréhender.

 

La fin de cette période où l’incertitude n’avait pas empêché les entreprises d’avancer dans leurs réflexions autour de l’évolution de leurs régimes d’épargne, mais qui en avait généralement bloqué la mise en œuvre, a entraîné un fort regain d’activité en 2021.

 

Par ailleurs, la nécessité de faire évoluer les packages de rémunération en dépit des contraintes budgétaires imposées par la crise a eu un effet bénéfique sur l’intérêt porté aux dispositifs d’épargne salariale et d’épargne retraite. Ces derniers, moins coûteux que des augmentations générales, ont su séduire les entreprises, tant via des mises en place que des évolutions de conditions.

 

La gestion financière des régimes d’épargne retraite et d’épargne salariale est un sujet complexe et généralement peu suivi par les entreprises dans le temps. Les solutions d’investissement proposées sont rarement innovantes et de nombreux régimes sont aujourd’hui encore majoritairement investis dans des supports aux performances décevantes comme le monétaire, notamment du fait d’une absence de communication et de revue.

 

Notre position de courtier/conseil spécialisé dans le domaine de l’épargne entreprise combinée à nos capacités de recherche et d’analyse en investissement nous ont naturellement conduit à lancer ce baromètre en 2020 afin d’offrir aux entreprises la possibilité de comparer et d’analyser leurs supports de placement chaque année.

 

Baromètre de la gestion financière en épargne entreprise – Edition 2022

Téléchargez votre exemplaire ici

*Champs requis