Publiée par le Forum économique mondial en collaboration avec Mercer, l’étude Transformational Investment: Converting Global Systemic Risks into Sustainable Returns examine certains risques systémiques mondiaux à long terme auxquels sont exposées notre économie, notre société et la planète. La nécessité d’une telle démarche n’a jamais été plus grande. La communauté des investisseurs institutionnels est en mesure de promouvoir collectivement une optique de long terme afin de s’attaquer de manière constructive à des problèmes complexes et d’instaurer un changement positif, tout en cherchant à obtenir des rendements ajustés du risque intéressants.

 

Ce rapport constitue une étape importante de la démarche d’action collective de la communauté des investisseurs institutionnels et du secteur des services financiers. Les risques et défis à long terme, qui sont en train d’évoluer, ainsi que les opportunités d’investissement générateur de transformation connexes, ne sont pas faciles à déterminer au moyen des méthodes conventionnelles de gestion des placements et des risques. Ces risques ont des caractéristiques communes, notamment :
 

1.    Horizon lointain et incidences largement répandues, parfois mondiales

2.    Absence de normes acceptées pour l’évaluation

3.    Possibilité d’incidences défavorables sur :

  • la capacité des investisseurs de long terme à réaliser leurs objectifs; et/ou
  • la stabilité économique de l’entité en question.


Élaboré grâce à des séances interactives et à des études de cas, menées avec des investisseurs aguerris du monde entier, ce rapport a été conçu pour soutenir les efforts visant à avoir des incidences positives sur notre planète et la société, tout en cherchant à obtenir des rendements ajustés du risque intéressants. En particulier, le rapport propose aux investisseurs à long terme une méthode éprouvée pour convertir l’incertitude liée aux risques systémiques en opportunités de placement viables.

 

Ce rapport :

  • Détermine six risques systémiques mondiaux

    Risques auxquels sont exposés les fonds de placement mondiaux (le risque de pandémie, y compris l’exemple de la COVID-19, est traité dans un article qui est un complément de ce rapport)1.

    Risques systémiques mondiaux

    Le Global Risks Report de 2020 du Forum économique mondial2 présente les risques les plus importants auxquels le monde est confronté. Sur la base de ce rapport, nous examinons six risques systémiques mondiaux, considérés comme les plus pertinents pour les investisseurs axés sur le long terme. L’importance de ces six risques varie d’un détenteur de fonds à l’autre, suivant les objectifs du fonds, financiers et extra-financiers, le capital disponible et la structure organisationnelle.


    Changements climatiques

    Capacité des gouvernements et des entreprises à lutter contre les changements climatiques, à protéger les populations et à s’adapter.


    Sécurité hydrique Risque d’une baisse de la qualité ou de la quantité d’eau douce, qui nuirait à la santé des personnes ou à l’activité économique.
    Stabilité géopolitique Conséquences de la hausse, à l’échelle mondiale, des inégalités, du populisme, du protectionnisme, des conflits entre états et des obstacles au libre-échange.

    Évolution technologique Risques et occasions liés aux avancées technologiques, aux lacunes des infrastructures et des réseaux et aux cyberattaques.

    Évolution démographique Conséquences du vieillissement des populations, des déséquilibres démographiques entre les régions qui connaissent un vieillissement rapide et celles qui entrent en phase de transition démographique, et incidences de la migration.

    Taux d’intérêt réels faibles et négatifs à long terme Incidences de la faiblesse persistante des taux d’intérêt réels à long terme, proches de zéro ou négatifs, sur les politiques monétaires et les besoins des investisseurs et parties prenantes en matière de rendement. 

    -          Ces risques présentant des interrelations complexes, une approche globale est nécessaire en ce qui a trait à l’élaboration de stratégies et à la gestion des risques. Cette approche doit être adaptée aux investisseurs à long terme tels que les fonds souverains, les assureurs et autres détenteurs d’importants fonds de placement.  Leur horizon de placement, qui s’étire sur plusieurs décennies, les porte à regarder à plus long terme que les gestionnaires d’actifs ordinaires. Au moment de prendre des décisions de placement, ils examinent les incidences des risques et des occasions et mettent à profit leurs capacités pour repérer, gérer et faire fructifier des placements conformes à leurs objectifs et mandats de politique en matière d’investissements générateurs de transformation.

  • Résume les conclusions d’études de cas menées par les importants investisseurs institutionnels associés à l’Etude :

    • Le gestionnaire et administrateur du New Zealand Superannuation Fund est d’avis que le fait d’exclure les changements climatiques des décisions de placement constitue un « risque indu ».
    • British Columbia Investments (BCI) considère le risque hydrique comme un enjeu prioritaire.
    • Temasek évalue les incidences des risques géopolitiques et le potentiel de rendement ajusté du risque pour son portefeuille en menant diverses simulations de crise.
    • Mubadala s’adapte à l’évolution technologique par l’intermédiaire de sa stratégie de placement, de ses processus internes et d’initiatives en matière de capital humain à l’échelle de l’entreprise.
    • Sunsuper considère la démographie comme une information essentielle pour la détermination des objectifs de placement de son fonds.
    • ·         La faiblesse persistante des taux d’intérêt et les taux négatifs ont profité à l’Ireland Strategic Investment Fund (ISIF), dont le rendement commercial de référence a diminué au fil du temps. De plus, l’ISIF a pris des mesures pour rectifier les effets que cela pourrait avoir sur les portefeuilles d’investissement.

    Téléchargez la version intégrale du rapport, qui présente les conclusions d’investisseurs de premier plan et les actions qu’ils ont prises, ainsi que les approches originales adoptées en matière de gestion des risques systémiques, qui s’appuient souvent sur la collaboration avec d’autres intervenants mondiaux.

  • Propose un cadre de référence pour la gouvernance et la prise de décision

    Propose aux investisseurs une marche à suivre pour passer maîtres dans la conversion des risques en opportunités, tout en imposant de la discipline au moyen d’une gestion globale des risques, notamment grâce à un cadre de suivi robuste.

  • Décrit les initiatives que le secteur pourrait prendre

    Cela améliorera encore la gouvernance et renforcera la capacité des investisseurs à long terme à répondre à ces six risques systémiques.  



Nous estimons que la capacité des investisseurs institutionnels à effectuer des investissements générateurs de transformation, tout en obtenant des rendements de placement ajustés du risque intéressants, joue un rôle essentiel. Pour favoriser les progrès, un modèle de gouvernance robuste est nécessaire. Voici plusieurs avantages potentiels de cette feuille de route en six étapes :

 

1.    Marche à suivre pour les investisseurs qui cherchent à devenir des chefs de file en gestion des risques systémiques mondiaux

 

2.    Discipline pour ce qui est de la gestion intégrée et de la prise en compte des risques systémiques mondiaux

 

3.    Collaboration visant à s’attaquer aux défis et à s’y adapter :

  1. Recherche de parties prenantes ayant des intérêts comparables
  2. Élaboration de méthodes globales, afin de résoudre les interdépendances des risques

4.    Suivi au moyen d’indicateurs permettant d’acquérir une compréhension fondamentale des effets des risques

 

Bien que ce rapport s’appuie sur des études de cas menées en 2019, avant la pandémie mondiale, les conclusions relatives à la gouvernance en matière de placement sont applicables aux conditions de marché causées par la COVID-19. Mercer s’est penchée sur la question dans une étude complémentaire, pour laquelle elle a appliqué le même cadre de référence en matière de gouvernance et de prise de décisions, intitulée Composer avec une crise des marchés déclenchée par une pandémie – Gouvernance et stratégie de placement. Cet article analyse la façon dont les détenteurs d’importants fonds de placement diversifiés appliquent leurs politiques de gouvernance dans le contexte actuel de crise, causé par la pandémie de COVID-19.

 

1 Mercer, COVID-19 – Composer avec une crise des marchés déclenchée par une pandémie – Gouvernance et stratégie de placement, 2020.
https://www.mercer.ca/fr/notre-philosophie/avoirs/composer-avec-une-crise-des-marches-declenchee-par-une-pandemie.html
2 Forum économique mondial, The Global Risks Report 2020, 15e édition, 2020.

 

Consultez nos avis importants

Contacter un consultant Mercer France

Merci de renseigner les champs suivants en précisant l'objet de votre demande :

*Champs requis