La pandémie a bouleversé l’organisation des déplacements internationaux.
Retrouvez dans notre podcast les réponses aux questions les plus fréquentes et les nouvelles règles de couverture applicable pour obtenir un Visa dans certains pays.
Téléchargez aussi la fiche pratique qui récapitule tout ce qu’il faut savoir sur les déplacements à l’étranger en période de pandémie. 

Retrouvez ci-dessous la retranscription du podcast

 

Pour ce 1er épisode, nous avons le plaisir d’accueillir Sophie Berthezène, Consultante au sein de notre département Santé et Prévoyance chez Mercer en charge de l’accompagnement des salariés en mobilité.

 

Sophie, tu vas aujourd’hui pouvoir nous éclairer sur les questions les plus fréquentes quand un salarié effectue un déplacement à l’étranger en ces temps de pandémie. Nous avons entendu parler d’assurances Covid-19 obligatoires pour se déplacer à l’étranger, qu’en est-il ?

[Sophie Berthezène] : Effectivement, pour obtenir un Visa et traverser leurs frontières, plus d’une vingtaine de pays tels la Russie, l’Ukraine ou encore l’Argentine imposent aux voyageurs de présenter une couverture des frais médicaux liés au Covid-19 avec des plafonds plus ou moins élevés en fonction du pays de destination.

Il faut donc bien penser à planifier le déplacement d’un collaborateur car il pourrait être refusé à la frontière sans cette attestation de couverture.

Nous conseillons à nos clients de se référer au site web diplomatie.gouv car les règles évoluent régulièrement.

Les contrats frais de santé au 1er euro ou en complément de la Caisse des français à l’étranger que nous avons mis en place avec nos clients pour leur population d’expatriés suffisent pour obtenir le VISA, il faut cependant bien vérifier les exclusions ! 

Se posait la problématique des courts séjours professionnels pour lesquels les collaborateurs ne sont pas expatriés. Nos clients peuvent alors s’équiper d’une solution complète qui couvre le collaborateur pendant son déplacement pour tous ses frais médicaux réalisés sur place (y compris Covid-19) mais qui prévoit également la prise en charge d’un rapatriement ou encore l’indemnisation de frais de mise en quarantaine dans le pays visité.

Pour les salariés qui voyagent à titre personnel, des solutions de couverture sont également disponibles, elles vont de la plus minimaliste à la plus complète et qui permettent de pouvoir obtenir un Visa dans les pays concernés.

 

L’un des sujets qui revient également le plus souvent concerne le remboursement des tests PCR réalisés à l’étranger. Quelles sont les règles ?

[Sophie Berthezène] : C’est effectivement une inquiétude remontée par beaucoup de DRH et de salariés.

Si vous effectuez votre test dans un pays de l’UE/EE ou en Suisse, il vous sera remboursé à 100% sur la base d'un forfait de 60€.

En revanche, si le test est effectué dans un autre pays, seuls les tests à caractère médical, urgent et inopiné seront pris en charge à hauteur de 27 % du montant de la dépense engagée, le reste à charge peut donc être conséquent.

Attention une prescription médicale ou un certificat médical sera nécessaire pour obtenir un remboursement de la CPAM hors UE.

Dans les deux cas et afin d’obtenir un remboursement, il sera nécessaire de remplir le formulaire de la Sécurité Sociale S3125 et de l’envoyer à sa caisse d’assurance maladie pour obtenir le remboursement avec la facture du test.

 

Nous avons parlé des tests PCR mais qu’en est-il de la prise en charge des vaccins contre le Covid-19 ?

Nos entreprises clientes ont été soulagées quand le gouvernement a clairement indiqué que le vaccin serait entièrement pris en charge par la Sécurité Sociale pour toute personne ayant une activité salariée en France ainsi que pour sa famille. Cela règle le sujet pour les impatriés et leurs bénéficiaires conjoints et enfants !

Pour les expatriés en dehors de la France, la réponse n’est malheureusement pas unique puisque cela dépend du pays d’expatriation.

Il faudra tout d’abord vérifier la politique de vaccination dans le pays d’accueil. En effet, certains pays prennent en charge le coût du vaccin pour les expatriés résidents et d’autres non (Exemple : Koweït et Singapour).

Si les expatriés bénéficient d’une couverture santé internationale, alors il faudra également étudier les garanties pour vérifier la prise en charge. Les entreprises peuvent venir nous consulter pour que nous puissions les aider à déchiffrer leur contrat sur le sujet car nous savons que c’est parfois complexe !

Pour les expatriés adhérents à la CFE, celle-ci prendre en charge le vaccin à hauteur de 60€ pour deux injections.

Enfin, si un expatrié d’origine française souhaite revenir en France et se faire vacciner sur place, le vaccin sera entièrement pris en charge par la Sécurité Sociale française.

 

Sophie, merci beaucoup pour l’ensemble de ces éclairages qui permettent d’y voir plus clair sur tous ces sujets liés à la santé et à la prévoyance dans le cadre de déplacements actuel à l’étranger.

Si vous avez une question et souhaitez contacter Sophie, nous vous donnons rendez-vous sur www.mercer.fr dans la rubrique « Nous contacter ».

Mercer France vous accompagne

Remplissez le formulaire pour contacter un consultant et précisez votre problématique :

*Champs requis