Grippe : Adoptez le réflexe vaccinal ! | Mon Actu' Santé Mercer

Grippe : Adoptez le réflexe vaccinal !

Nos publications / Mon Actu' Santé / Grippe : Adoptez le réflexe vaccinal !

Grippe : Adoptez le réflexe vaccinal !
Grippe : Adoptez le réflexe vaccinal !
Calendar15 novembre 2019

L’épidémie de grippe touche en France chaque année entre 2 et 6 millions de personnes. Et continue de faire des ravages. En 2018, 13 000 décès attribuables à ce virus ont en effet été comptabilisés.

Adopter le réflexe vaccinal, à chaque début d’automne, reste donc le meilleur moyen de se protéger et de protéger les autres. Efficacité, prévention, impact, etc. Le point sur l’état de la vaccination contre la grippe saisonnière en France.

Le moyen le plus efficace de se protéger

La grippe est une infection respiratoire, très contagieuse, qui peut entraîner chez les personnes à risque des complications graves, telles qu’une pneumonie ou l’aggravation d’une maladie chronique (diabète, insuffisance cardiaque ou respiratoire, etc.).

Selon une enquête BVA pour l’Assurance Maladie, en 2018, 70% des Français étaient conscients que le vaccin antigrippal constitue le premier geste de protection contre ce virus. Malgré tout, des préjugés perdurent, notamment concernant l’innocuité du vaccin.

Renforcer la couverture vaccinale

Le plus difficile reste de faire de la vaccination une habitude à renouveler chaque année. Le meilleur moment pour se faire vacciner est en novembre, avant que les virus grippaux ne se propagent. La protection contre la grippe est atteinte, avec une seule injection, dans les deux semaines après la vaccination. Et les effets secondaires sont très légers, voire absents.

Pour favoriser l’adoption de la pratique vaccinale, le parcours médical a été facilité :

  1. Toutes les personnes à risques* peuvent désormais retirer gratuitement leur vaccin à la pharmacie, sur simple présentation de leur bon de prise en charge de l’Assurance Maladie. Elles peuvent ensuite se faire vacciner par le professionnel de santé de leur choix : infirmier, médecin, sage-femme et même, depuis octobre 2019, par le pharmacien.
  2. Pour les autres, le vaccin, prescrit par un médecin ou une sage-femme, s'achète en pharmacie pour un prix allant de 6 à 10 € selon les laboratoires. Il sera remboursé à 65% par l'Assurance Maladie. L’injection peut être réalisée par un médecin ou par un infirmier. A la prise en charge de la Sécurité Sociale, peut s’ajouter le remboursement de l’éventuelle complémentaire santé de l’assuré, selon les modalités du contrat d’assurance.

Adopter des gestes barrières

La grippe se transmet facilement par la toux, les éternuements, les postillons et la salive des personnes infectées, par le contact direct des mains ou d’objets contaminés par une personne malade mais aussi par l’air, en particulier dans un espace confiné.

En complément du vaccin, il est donc essentiel d’adopter des mesures d’hygiène simples pour éviter la propagation du virus : se laver régulièrement les mains avec de l’eau et du savon ou avec une solution hydroalcoolique, utiliser des mouchoirs à usage unique, éternuer dans son coude (plutôt que dans ses mains), mettre la main devant la bouche lorsque l’on tousse, aérer quotidiennement son logement, éviter de serrer la main et d’embrasser …

Et pour les personnes déjà atteintes, il est nécessaire de porter un masque jetable, disponible en pharmacie, pour protéger son entourage et éviter les contacts avec les personnes fragiles.

Pour plus d'infos, rendez vous sur le site vaccination info service

* Les personnes de 65 ans et plus, les personnes atteintes de certaines maladies chroniques, les femmes enceintes, les personnes souffrant d’obésité et l’entourage familial des nourrissons de moins de 6 mois.