La rémunération des dirigeants des sociétés cotées au SBF120 - Édition 2019

La rémunération des dirigeants des sociétés cotées au SBF120 - Édition 2019

Nos publications /

La rémunération des dirigeants des sociétés cotées au SBF120 - Édition 2019
Calendar26 septembre 2019

Quelles sont les dernières tendances en matière de Rémunération des Dirigeants du SBF 120 ?

Cette année, notre analyse annuelle de la rémunération des dirigeants du SBF120 vous est proposée selon trois axes :  

  • Rapport 1 – Rémunération des Dirigeants mandataires sociaux des sociétés cotées du SBF120
  • Rapport 2 – Rémunération variable court et long terme pour les P-DG et plans de rémunération long terme
  • Rapport 3 – Rémunération différée : régimes de retraite complémentaires et indemnités de départ des P-DG

Pour une vision plus fine des résultats, chacune de ces analyses a été faite selon les 3 indices de cotation : CAC40, SBF80 et SBF120. 

Que faut-il retenir des résultats de nos analyses 2019 faites sur la base des documents de référence 2018 – 2017 et 2016 et du BALO 2019 à échantillon constant ?

De manière générale, le niveau de rémunération des P-DG ou équivalents a faiblement évolué entre 2017 et 2018 :

  • le salaire de base médian est en hausse de +2% sur le CAC40 et stable sur le SBF120 ;
  • les bonus versés au titre de 2018 sont stables sur le CAC40, contrairement au SBF120 où les bonus ont augmenté de +5.3% ;
  • la médiane de la rémunération long terme a continué de baisser sur le CAC40 contrairement au SBF80 pour lequel elle est en forte hausse (+20.2% à la médiane), renforçant ainsi le poids du variable long terme qui passe de 36% à 40% sur ce groupe de sociétés ;
  • enfin, pour ce qui est de la rémunération exceptionnelle, les récentes et nombreuses opérations de fusion/acquisition ont développé le versement de primes exceptionnelles, de manière toutefois assez diverse en termes de montant, de véhicules, de calendrier, de conditions de présence et de performance.

Concernant le processus de Say on Pay (mesure visant à soumettre la rémunération des dirigeants au vote des actionnaires en AG), il est nécessaire de distinguer le vote ex post et le vote ex ante.

  • Cette année, les scores d’approbation pour les votes ex post 2019 des sociétés du CAC40 sont stables à 86% en moyenne après une amélioration de 2 points de base en 2018. Il en est de même pour le vote ex ante à 87%.

Enfin, vous découvrirez dans notre 3ème rapport relatif aux régimes de retraite complémentaires et aux indemnités de départ des P-DG comment les entreprises du SBF120 ont anticipé les impacts des évolutions réglementaires liées aux changements fiscaux et sociaux impactant ces régimes de retraite (Art 39) et à la transposition de la Directive européenne.

« On observe ces dernières années une forte tendance des entreprises à introduire des critères RSE, enjeu de plus en plus stratégique pour les entreprises, sur des éléments de rémunération long terme. Ce thème est d’autant plus apprécié par l’ensemble des parties prenantes (investisseurs, salariés et principaux dirigeants) qu’il vient également servir la communication et l’image de l’entreprise. »

Bruno Fourage, Leader Executive Compensation, Département Gestion des Talents, Mercer France

 

Quel est le TOP 3 des entreprises du CAC40 qui rémunèrent le mieux leur P-DG :

Si cette réforme structurelle s’inscrit dans la lignée des mesures entreprises depuis 10 ans pour réviser le système de retraite français, elle poursuit également deux objectifs essentiels. Tout d’abord, celui de simplifier la gestion des retraites complémentaires obligatoires via l’uniformisation des cotisations de ces catégories socioprofessionnelles en deux tranches, celles concernant les revenus allant jusqu’à 39.000 € brut annuel (tranche 1) et celles concernant les revenus qui y sont supérieurs (tranche 2). Ensuite, celui de mutualiser les ressources financières des deux caisses et, avec cela, sauver l’Agirc dont le régime unique en Europe est en difficulté, en raison du vieillissement de ses cotisants et du ratio actifs/ retraités trop bas pour assurer la continuité du versement des pensions aux ayants droit.

Tarifs des rapports 2019 

  • Rapport 1 : 2500 € HT
  • Rapport 2 : 2000 € HT
  • Rapport 3 : 2000 € HT
  • Les 3 rapports : 5000 € HT
  Commandez les rapports 2019
Merci de bien vouloir remplir le formulaire ci-dessous pour recevoir un bon de commande
*Champs requis