Réforme 100% Santé : Les impacts du Reste à charge Zéro pour les entreprises

Réforme 100% Santé : Les impacts du Reste à charge Zéro pour les entreprises

Nos publications /

Réforme 100% Santé : Les impacts du Reste à charge Zéro pour les entreprises
Réforme 100% Santé : Les impacts du Reste à charge Zéro pour les entreprise
Calendar18 octobre 2018

La réforme « 100% Santé », promesse de campagne d'Emmanuel Macron sur la construction d’un panier de soins sans reste à charge pour les assurés a suscité beaucoup de discussions ces derniers mois. La mesure à la fois noble et ambitieuse a finalement été ratifiée depuis le 13 juin dernier, lors du 42e congrès de la Mutualité Française, et entrera en vigueur progressivement à partir du 1er janvier 2019.

Un certain nombre de questions se posaient quand le projet du reste à charge zéro avait été lancé en janvier 2018  qui avait donné lieu à un premier point de vue de nos experts Mercer en Santé & Prévoyance  (téléchargeable ici).

Quelle est l’ampleur du reste à charge aujourd’hui pour justifier d’une telle réforme ?
Quel impact financier ? Le gouvernement dit ne pas souhaiter répercuter le coût d’une meilleure prise en charge sur les salariés, mais est-ce vraiment possible ?

Depuis, les négociations entre le gouvernement, l’Assurance maladie, et les professionnels de santé ont abouti à des accords afin de permettre aux Français de ne pas renoncer aux soins sur les postes de dépenses ayant des restes à charge habituellement assez élevés.
Ainsi, le système prévoit que les frais liés aux soins dentaires, optiques et auditifs seront entièrement remboursés par les complémentaires santé et la Sécurité sociale, pour tout individu bénéficiant d’un contrat frais de santé responsable d’ici 2021.

La première version du PLFSS 2019 précise les contours du projet « 100% Santé » mais un constat semble inévitable, les dépenses devraient mécaniquement augmenter avec la hausse des bases de remboursement et la prise en charge du « 100% Santé ». Rappelons que les trois domaines concernés par cette réforme, représentent près de la moitié des cotisations des contrats d’assurance complémentaire.

Si l’ambition du gouvernement de réduire au maximum le reste à charge pour les Français est louable, celle-ci se heurtera inéluctablement à une réalité économique implacable. De plus, l’intégration du « 100% Santé » renforce la complexité du système et rendra les garanties encore moins compréhensibles.

En attendant plus de détails sur la mise en place opérationnelle, découvrez en téléchargement gratuit, le nouveau Point de vue Mercer intégrant toutes les actualités de la réforme et les impacts financiers pour les contrats santé d’entreprises.

  Téléchargez notre Point de Vue sur la Réforme « 100 Santé » (Reste à Charge Zéro)
Merci pour votre intérêt. Si vous n'avez pas de bloqueur de pop-up, le document va s'ouvrir. Un email contenant un lien de téléchargement direct vous sera envoyé.
*Champs requis